Lorsqu’une personne est soupçonnée, avoir commis un crime ou un délit, l’autorité judiciaire est en droit de le mettre en garde à vue. Il s’agit normalement d’une mesure prise par la police afin de faciliter l’investigation d’une affaire déterminée.

Par la même occasion, la sécurité des preuves sera également assurée étant donné que l’individu incriminé est dans l’impossibilité les falsifier. Ainsi, pour assurer un jugement neutre et impartial, le tribunal doit effectuer cette procédure. C’est après avoir vérifié tous les documents et les dossiers que les magistrats vont décider si le prévenu est coupable ou non.

Les objectifs de la détention d’une personne

Généralement pour éviter les troubles à la sécurité et à la tranquillité d’un département ou d’un endroit particulier, la police prend une mesure de sanction dont la garde à vue en fait partie. Il s’agit donc d’une procédure qui vise à priver une personne de sa liberté d’aller et de venir. Rassurez-vous, ce n’est pas une décision arbitraire des officiers.

En effet, elle est prévue par la loi notamment le Code pénal. Ainsi, l’officier judiciaire ne peut détenir un individu sans aucune raison, surtout si celui-ci n’est pas un suspect potentiel. N’oubliez pas que la protection des droits de tout citoyen fait partie des obligations de l’État. La préservation de la paix sociale fait également partie des devoirs de l’autorité publique.

Néanmoins, l’un des buts cherchez lors d’une garde à vue est d’empêcher la personne suspectée d’être une entrave à la bonne marche de l’enquête. En effet, la personne peut détériorer une preuve ou intimider des témoins potentiels.

C’est aussi une mesure pour garantir la présence de la personne suspectée devant le procureur de la République. Cela va donc permettre d’éviter une éventuelle fuite. Dans tous les cas, cette mesure est strictement réglementée et pour veiller à l’application des principes juridiques. Il faut un avocat. Pour une garde à vue à lyon besoin d'un avocat ?.

Les règles de la garde à vue

Il faut savoir que la garde à vue est une mesure assez grave. C’est pourquoi il est important de l’encadrer. Ce n’est pas donc en aucun cas une dérogation au principe de la présomption d’innocence. Par exemple, la durée initiale de la garde à vue est de 24 heures, mais avec une possibilité de prorogation d’un jour. Mais s’il s’agit de crime grave, le délai est 48 heures.

Dans tous les cas, le fait d’engager un avocat est la première chose à faire quand l’un de ses proches est en garde à vue pour une infraction. Ce professionnel pourra ainsi veiller à ce que les traitements infligés par la police judiciaire respectent les principes juridiques. Sur ce point, il faut savoir que le suspect dispose de plusieurs droits inhérents à sa détention.

Par exemple, il est interdit de l’humilier ou de l’injurier. En outre, les menottes ne sont pas systématiquement utilisées. En plus, le suspect bénéficiera de repas chauds aux heures normales aux frais de la police judiciaire. Le non-respect d’un de ces droits peut faire l’objet d’une plainte.